OFFRE de PRINTEMPS :
Achetez 1 moulin Poivre + 1 moulin Sel et profitez du coffret tentation 5 épices (ref : 35815) à 19€ (au lieu de 39€)
Code : TENTATION (Valable sur tous les moulins jusqu'au 31/03/19)

Pinterest Twitter Youtube Facebook Instagram Location Close Search Arrow Profile Cart Peugeot

Comment déguster un whisky ? Les grandes étapes de dégustation d’un Whisky

Jordan BEAL_SET WHISKY (3) - Peugeot Saveurs

Les grandes étapes de dégustation d’un Whisky

Une fois bien installé avec votre set de dégustation à whisky Peugeot, seul ou entre amis, quelques étapes vous permettront de structurer votre dégustation afin de ne rien laisser échapper.

Etape 1 : Observer la robe

Dans un premier temps, l’observation de la robe du spiritueux est très intéressante. La nature du fût et le nombre d’années de vieillissement déterminent la couleur du whisky, pouvant osciller du jaune très pâle à l’acajou le plus foncé, en passant par des nuances de beige, de bronze doré et de brun. Les whiskies américains par exemple, en grande majorité maturés dans des fûts de chêne brûlés, y prennent une couleur caramel. En tournant l’eau de vie dans le verre, vous observerez des larmes longues et épaisses qui se formant lentement. Elles donnent une indication sur le degré d’alcool contenu dans le whisky. Plus les larmes sont épaisses et longues à retomber dans le verre, plus la concentration d’alcool est élevée. A l’inverse, des larmes minces et rapides révèlent une texture plus fine et un degré d’alcool moins élevé. L’apparence du whisky est donc révélatrice de sa tenue en bouche : légère, moyenne ou corsée. Le verre Peugeot avec sa transparence limpide et sa prise en mains facile est le verre idéal pour l’observation de la robe.

Etape 2 : Sentir les arômes

Ensuite, prenez le temps de sentir les arômes de votre boisson, en tenant tout d’abord votre verre à l’aplomb de votre nez pour les laisser monter puis une fois le nez sensibilisé, rentrer peu à peu dans le verre en profondeur pour apprécier les senteurs plus épicées et boisées. Le whisky est certainement l’eau-de-vie qui possède la palette aromatique la plus large, avec plus de 300 composants dans un seul verre. L’ampleur, la finesse, la complexité, l’équilibre et la précision aromatique sont autant de critères qui permettent d’apprécier le nez d’un whisky.  Grâce au verre Peugeot, les odeurs d’alcool sont diminuées au profit des notes de fond d’acidité et de fraîcheur.

Etape 3 : Le goût

Enfin, il est temps de recueillir les dernières sensations et non les moindres en dégustant le whisky. Prenez toujours de petites gorgées pour habituer votre palais, puis laissez glisser la boisson sur l’ensemble de la langue et du palais pour recueillir l’ensemble des saveurs. N’oubliez pas de placer le whisky sur le bout de la langue, siège de la perception du sucré mais aussi en arrière, là où acidité et fraîcheur sont mises en avant, ce que permet le verre Peugeot, de par sa forme en cheminée resserrée ver le haut.

Les sensations recueillies lors de la mise en bouche sont multiples :

  • Couvrantes : le malt est perçu comme crémeux, onctueux voire gras.
  • Chaleureuses : avec des caractères corsés puissants, marqués par l’alcool.
  • Piquantes : allant de la fraîcheur et de la vivacité jusqu’à l’astringence parfois irritante.
  • Mais, aussi aromatiques telles que des saveurs céréalières, douces, florales, fruitées, herbacées ou encore boisées.

Etape 4 : Analyser la persistance aromatique

Enfin, prêtez attention à la persistance, temps pendant lesquels les arômes restent en bouche une fois la gorgée avalée. Elle peut varier de 5 à 25 caudalies (secondes). Elle peut également durer plusieurs heures pour certains vieux Blended.

Etape 5 : prendre le temps de savourer

Et pour terminer, laissez-vous aller et savourez votre whisky en prenant votre temps… Grâce au socle réfrigérant du set dégustation whisky Peugeot, votre whisky n’aura pas le temps de réchauffer !