OFFRE SPÉCIALE NOËL : 20€ de remise
code :
20PEUGEOT
(P
our 2 articles achetés dès 100€ d'achat
jusqu'au 15/12/19. Livraison pour Noël garantie)

Pinterest Twitter Youtube Facebook Instagram Location Close Search Arrow Profile Cart Peugeot

Fabrication des plats Peugeot : les coulisses d’une céramique Made in France

PLATS four - Peugeot Saveurs

Peugeot investit le territoire de la cuisson et y décline son savoir-faire et son expertise de la saveur.

En 2018, le Groupe familial Peugeot, via EPF (Etablissements Peugeot Frères) a repris BCI (Bretagne Céramique Industrie), manufacture française de référence dans la catégorie céramique, entreprise du patrimoine vivant et origine France garantie. C’est ainsi que l’aventure dans le territoire de la cuisson débute pour Peugeot.

Qu’est-ce que la céramique ?

La céramique est un terme générique qui désigne des matériaux inorganiques obtenus à partir de mélanges de matières premières minérales broyées (mélange d’argiles, kaolin et de feldspath), compactées et soumises à un traitement thermique allant de 800°C à 1500°C.

Matériaux et savoir-faire de tradition

Ce sont aujourd’hui des matériaux modernes, de hautes technologies et de grande diffusion.

En cuisine, il est possible de distinguer 3 principales catégories de céramique qui se différencient par les caractéristiques suivantes :

  • les matières minérales utilisées et leurs proportions
  • le nombre de cuissons successives
  • les températures de cuisson
  • la porosité (mesure du niveau de l’évaporation des liquides)

1. La faïence : Pâte dure à base d’argiles, de kaolins et de feldspaths, subissant une cuisson initiale dite « de dégourdi » entre 1180 et 1230°C, qui donne le biscuit. Puis une cuisson de l’émail entre 1060 et 1100°C.

2. La porcelaine : Céramique à pâte non poreuse, vitrifiée et translucide. Mélange de kaolin, feldspath et quartz cuit « en dégourdi » à 960°C, pour obtenir le biscuit de porcelaine. Puis deuxième cuisson après émaillage entre 1300 et 1400°C. Contient au moins 50% de kaolin, ce qui lui donne toute sa pureté, blancheur et transparence (vs. 5% dans le grès).

3. Le grès : Pâte composée d’argiles, de kaolins et de feldspaths avec une porosité comprise entre 0% et 3%. La pâte de grès cuite vers 1280°C subit une vitrification de l’émail qui lui donne une grande dureté. C’est le matériau inaltérable le plus ancien dû à l’homme connu sur notre planète. Les plats Peugeot font partie de cette catégorie de céramique.

Les plats fours Peugeot sont fabriqués en France, au cœur de la Bretagne, dans des ateliers virtuoses de la céramique depuis plus de 80 ans.

Toutes les étapes de fabrication sont maîtrisées et réalisées en interne :

  • Le design des modèles
  • La fabrication des moules mères nécessaires à la production
  • Le pressage
  • L’émaillage
  • La cuisson des (mono-cuisson à 1130°C)

Tout savoir sur la fabrication des plats en céramique Peugeot

  1. La fabrication de la pâte

Les matières premières nécessaires à la fabrication de la céramique sont l’argile, le kaolin, le feldspath et la silice. Ces matières premières sont choisies avec le plus grand soin et leur mélange répond à un cahier des charges très strict. Elles donnent leurs qualités particulières aux produits (résistance aux chocs thermiques et mécaniques). Elles sont tout d’abord mélangées à l’eau dans le « turbo-déliteur » ou « délayeur » pendant 1 heure.

Ensuite les matières premières passent dans la « tamiseuse » pour filtrer les plus gros morceaux. On obtient alors une barbotine qui est brassée puis pressée. Une partie de l’eau est donc extraite pour obtenir une pâte de la consistance d’une pâte à modeler.

  1. Le Pressage

La forme des plats est donnée en pressant le pain de pâte céramique dans le moule de production en plâtre dur.

  1. La finition et le séchage

Une fois pré-séchée quelques minutes à 60°/70° la pièce modelée passe par une étape de finition, totalement manuelle :

  • Marquage du numéro de lot
  • Ebavurage à l’aide de la « mirette », pour enlever la « couture » (jonction entre les deux parties du moule)
  • Passage de l’éponge pour éviter les angles vifs

Une fois ces 3 étapes terminées, les pièces sont séchées à 80°/90°.

  1. L’Emaillage

Un émail est une fine couche de verre qui co­lore la surface et assure son imperméabili­té

Une fois les plats séchés, une couche d’email est pulvérisée avant de les cuire pendant 12h. Peugeot utilise la mono-cuisson afin de réduire l’empreinte carbone de la fabrication.

Suite à la réaction des colorants minéraux pendant la cuisson, l’émail révèle sa couleur définitive en une fine couche vitrifiée, et parfaitement lisse, qui colore la surface de la pièce.

 

Pourquoi choisir la céramique Peugeot ?

La céramique Peugeot offre

  • une cuisson à cœur, douce et homogène, pour une cuisine saine et savoureuse
  • une inertie thermique exceptionnelle, qui concerne la chaleur jusqu’à 30 minutes après la cuisson
  • une excellente résistance aux chocs mécaniques et thermiques grâce à la recette de la pâte et à sa cuisson lente
  • des émaux très brillants, rigoureusement sélectionnés, qui répondent aux exigences alimentaires et environnementales les plus strictes
  • une protection contre les rayures et l’abrasion ainsi qu’un et nettoyage très facile